En 2015, j'accompagne les réfugiés des conflits du Moyen-Orient de Serbie en Allemagne. Entouré de photo-journalistes  je choisis clairement une approche personnelle, plus proche de la photo documentaire, pour donner un visage humain à ces femmes et ces hommes objets de fantasmes et de peurs.

© 2021 Alain THIREL-DAILLY